Type de formation

Formation de base

Date

13-14 novembre 2021

Formateur·rice

Sylvain Delouvée

Durée

12 heures

PSYCHOLOGIE COLLECTIVE : FOULES, MASSES, PUBLICS

En deçà de la psychologie individuelle, interpersonnelle, intra groupale, se profile la communication de masse. Ses contenus sont souvent récurrents, d’autant que se constituent des mémoires collectives au sein des sociétés globales.

Une « pensée sociale » se développe : comportements hérités, rituels, fêtes institutionnalisées, manifestations collectives, déterminations idéologiques religieuses, politiques, nationalistes. Apparaissent rumeurs, fausses évidences, théories du complot, etc. : autant de thèmes susceptibles d’être abordés ou non dans le présent module.

Par ailleurs, la propagande politique, religieuse, commerciale façonne l’opinion « publique » jusqu’à la désinformation. L’analyse des représentations sociales et sociétales illustre la communautarisation  idéologique de bien des publics. Concerts géants ou compétitions sportives s’identifient parfois à des cérémonies quasi religieuses.

En outre, dans la contiguïté physique et l’événementiel, peuvent se manifester les comportements de foules et les phénomènes de panique,  secteurs d’études centrées au XXIè siècle sur  les passions  et violences collectives, notamment criminelles.

Objectifs

  1. Discriminer les erreurs et biais cognitifs les plus courants.
  2. Cerner l’influence des réseaux (sociaux), de la communication (de masse) et de la propagande sur nos comportements.
  3. Dénicher les mécanismes de construction de fausses croyances.
  4. Identifier les mécanismes d’élaboration des représentations sociales.
  5. Reconnaître les effets de la rumeur.

Prix

  • 144 € – Tarif Employeur, réservé aux participant·e·s dont les organisations ou associations prennent en charge les frais.
  • 96 € – Tarif Particulier, réservé aux participant·e·s qui, ne disposant d’aucune subvention, s’inscrivent à nos formations à leurs propres frais.
  • 72 € –  Tarif Préférentiel, réservé aux participant·e·s inscrit·e·s à l’un des trois niveaux de la F.A.D., aux demandeur·euse·s d’emploi et aux étudiant·e·s.